(Test) Ragnarok Odyssey Ace sur PS3 | Otohime

(Test) Ragnarok Odyssey Ace sur PS3

mini blog

Anciens joueurs de iRO ou euRO, cet article est fait pour vous. La licence de Ragnarok Online n’est pas morte, bien au contraire. Malgré une suite très décevante, une nouvelle version est sortie en 2013 sur Ps Vita, mélangeant l’univers de Ragnarok a un graphisme et un mode de jeu plus proche d’un Final Fantasy. Toujours en mode RPG, privilégiant le multijoueur, ce dernier volet intitulé Ragnarok Odyssey Ace, débarque cette année sur Ps3 et la démo est disponible sur le PSN. Rien d’intéressant pour les gros joueurs mais peut être une petite nostalgie pour les anciens comme moi, qui ont passé des années sur l’ancien RO, sachant que ce jeu se rapprochera plus d’un Monster Hunter, les combats étant 95% de votre temps de jeu. Et oui, c’est fini le squat du bitume de Prontera à rien foutre jusqu’à 3h du matin… Il va falloir taper du géant (et pas des porings…) /private joke ^_^

 

Ragnarok Odyssey, came to the Ps Vita in 2012. The Vita’s Monster Hunter alternate got a bit of a rebuild, Ragnarok Odyssey Ace, with a bunch of new content and a PS3 port. The PS3 version will on be available in france in digital version. Meanwhile, the Vita version is $40 for a physical copy as well, but comes with a soundtrack. 

 

 

Si comme moi, vous n’avez jamais joué à Ragnarok Odyssey mais seulement au mmorpg, le changement de design et de vue est plutôt radicale. Finie le mode chibi totalement kawaii, le personnage mesure plus de 3cm. Finie la vue du dessus aussi, on passe directement à la 3eme personne comme la plupart des jeux actuels. Le graphisme est simple est assez pauvre au premier abord mais on s’y fait finalement assez vite, l’intêret étant dans le gameplay et le mode en ligne.

 

  

Dés le départ, vous pouvez créer votre personnage selon des critères assez simples mais qui peuvent se modifier plusieurs fois dans le jeu. Couleur de peau, cheveux, sexe, nom et bien entendu classe. On retrouve les 6 classes de base de l’univers de Ragnarok, à savoir assassin (sin), chasseur (hunt), forgeron (blacksmith), mage (wizard), guerrier (war) et clerc (priest). Une fois votre personnage crée vous débarquez dans la ville et acceptez la quête principale. Comme dans RO, le but du jeu est de tuer du mob à foison, seul ou en groupe. Rien de très originale mais le système de combat se veut assez dynamique, variant les attaques faible et fortes. On peut viser certaines parties du corps pour mieux concentrer les dommages et une jauge se remplit permettant une grosse attaque qui si elle réussit inflige d’énorme dégâts. En revanche si elle rate, votre vie en subit les conséquences…

 

  

  

(cliquer pour agrandir)

 

Aprés une sortie 100% japonaise, le jeu vient de finir son tour du monde, embarquant les européens dans son périple mais aussi les australiens et les néo zélandais, autant de joueurs potentiels que vous pourrez recruter tout au long de l’aventure. Même si votre équipe ne dépassera pas le groupe de 4Ragnarok reste international et c’est aussi ça qui plait dans ce jeu!

Rien de très novateur en soit, c’est même vu et revu mais les clins d’oeils à Ragnarok Online (comme les smileys ou le plaisir de recroiser un lunatic version moderne) et le côté online, rend la balade plaisante. J’aurai cependant tendance à le conseiller sur Vita plutôt que sur PS3, le graphisme étant assez grossier et le mode online étant toujours plus plaisant quand l’écran est à portée. Alors, les anciens… vous êtes tentez? ^_^

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “(Test) Ragnarok Odyssey Ace sur PS3”

  1. mechrouge dit :

    C’est compatible PS2 ? ._.

Leave a Reply


Powered by WordPress | Designed by: SharePoint
Personnal design and integration by Pixie