Lady Mechanika s’offre un collector | Otohime

Lady Mechanika s’offre un collector

mini blog

Cela faisait un moment que je voulais vous parler de ce comics que j’affectionne tout particulièrement notamment grâce à l’incroyable coup de crayon de Joe Benitez. Pour ceux qui ne le connaissent pas, il a notamment travaillé pour DC Comics ou encore Top Cow et sur d’assez gros titres comme Soulfire, Titans ou encore Magdalena. Bref, vous l’aurez compris, c’est tout sauf un novice! Mais voilà qu’il décide de nous plonger dans un univers steampunk avec le Londres Victorien en toile de fond pour y suivre les aventures de sa nouvelle héroïne: Lady Mechanika et en plus il s’adjoint les services du coloriste Peter Steigerwald, qui complète cette atmosphère assez sombre. C’est ainsi qu’en novembre dernier, Glenat a eu la bonne idée de produire une édition collector regroupant tout le 1er cycle dans une édition reliée de toute beauté et surtout bourrée de croquis, de couvertures, d’artworks originaux… bref, une pépite. Si vous ne connaissez pas encore cette oeuvre, je vous invite à lire la suite. Ce serait clairement dommage de passer à côté ^_~

 

Lady Mechanika is a steampunk comic created by american comic artist Joe Benitez. I really fall in love with his draw and this dark story of a charismatic young lady half human, half mechanic. She suffers from amnesia about her past and works to unravel the mysteries surrounding it… In november, a great collector edition has been released with extra bonus like covers, artworks and many moreJoe Benitez has also worked on such titles as Titans (DC Comics) or Magdalena (Image Comics). 


Le 2ème volet collector sortira en mars 2017, le comics étant aussi trouvable à l’unité avec déjà 4 parutions dont une édition zéro sortie exclusivement pour le Comic Con (que nous avons la chance d’avoir dans cette édition spéciale).

 

 

Elle est l’unique survivante d’une terrible expérience qui l’a laissée avec deux bras mécaniques. N’ayant aucun souvenir de sa captivité ou de son existence passée, elle s’est construite une nouvelle vie d’aventurière et de détective privée. Elle use de ses capacités uniques pour agir là où les autorités en sont incapables. Mais la quête de son passé perdu ne s’arrête jamais. Les journaux l’ont appelée : “ Lady Mechanika ” !

  

(cliquez pour agrandir)


Le saviez vous? L’héroïne de Joe Benitez s’inspire de l’icône Kato, alias Kate Lambert, un modèle britannique qui est clairement l’image la plus révélatrice de l’univers Steampunk ^_~


You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply


Powered by WordPress | Designed by: SharePoint
Personnal design and integration by Pixie